La matière du fameux boxer HO1 de HOM – une savante mixture

Comment savoir quelles sont les matières qui apportent le meilleur confort et bien-être pour les sous-vêtements masculins ou bien encore pour une lingerie masculine haut de gamme ? Vous trouverez ici un guide de matières pour vous faire découvrir et expérimenter des sensations sur votre peau qui sont en harmonie avec vos attentes.

Un boxer tout doux, un slip qui ne se déforme pas, des chaussettes solides et dont les coloris ne bougent pas, des maillots de bain qui résistent aux produits chlorés et au sel ont souvent pour origine un choix de matières reconnues.

La première fibre naturelle utilisée dans les produits textiles est bien sur le Coton. Cette fibre est constituée par les filaments soyeux qui enveloppent les graines de coton, elle est composée à 94% environ de cellulose.
Le coton est connu depuis la haute antiquité en Inde et on a découvert au Pérou des tissus de coton remontant à 2.500 ans avant JC. Cultivé en Amérique du Nord dés le XVIIe siècle, il fut introduit en Europe au XVIII.
Confortable et hygiénique, le coton a beaucoup de qualités, il est capable d’absorber environ 10% de son poids en eau sans donner l’impression d’être humide. Il a donc un excellent pouvoir absorbant, ainsi qu’une capacité de rétention des composants de la sueur. De plus, le coton ne se charge pratiquement pas d’électricité statique et ne provoque pas d’allergies.

Il est donc idéal pour la fabrication de sous-vêtements HOM.

D’entretien facile, le coton supporte des fortes températures en machine. Afin d’apporter aux produits en coton un confort et un toucher plus doux encore, on peut le mélanger avec du modal, qui est une fibre extraite de la cellulose de bois, matière première naturelle.
Douce, souple, soyeuse, la fibre modal offre un confort élevé et a la particularité de rester souple et douce après plusieurs lavages.
Absorbant et respirant, le modal peut se rapprocher de la viscose. Si on ajoute une pincée d’élasthanne, on obtient la matière du fameux produit HO1 reconnu pour son confort absolu.
Le terme élasthanne est composé à partir des mots « élastique et polyuréthane », terme générique pour désigner les fils à haute élasticité (de trois à sept fois sa longueur selon les fibres) et qui reprennent leur taille initiale.
Exemples : lycra, spandex, dorlastan, etc… L’élasthanne est utilisé avec beaucoup de tissus, naturels ou synthétiques, et apporte confort de mouvement, bien-être et maintien.

Sans pour autant vous dévoiler les secrets de fabrication de HOM, le fameux boxer HO1 est un savant mélange des fibres : coton, modal et élasthanne.

C’est après de nombreuses études et de tests que HOM a réussi à définir le choix de matières complémentaires, qui apportent à ses sous-vêtements une solidité alliant la douceur et l’élasticité. Collection après collection, les motifs s’enrichissent, les matières évoluent, les produits sont innovants : chaussettes en viscose de bambou, caleçons flottants aux ceintures ultra douces… Confort et maintien restent les priorités.

Comments are closed.