#Interview : Matthieu Gamet

Fondateur de la marque Kulte, Matthieu Gamet est le président de la MMMM (Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode) située à Marseille. Pour cette interview à retrouver dans le troisième volet du Mook HOM, il a partagé avec nous sa vision de la création issue de la cité phocéenne.

Pouvez-vous résumer quelles sont les actions de la MMMM ?
La Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode est à la fois un lieu et un organisme qui développe et met en avant tous les métiers de la Mode en Méditerranée. Elle fonctionne comme un incubateur d’entreprises qui cherche, déniche et soutient les talents et la jeune création.

Les jeunes créateurs de mode à Marseille ne sont-ils pas finalement les héritiers du premier marché d’étoffes en Europe il y a quelques siècles ?
L’histoire de la mode et du textile à Marseille est très riche et prend en effet ses sources dans un lointain passé. Il ne fait aucun doute aujourd’hui qu’une grande majorité des marques existantes sur notre territoire tirent leur savoir-faire de leur propre famille et donc de ce passé commun. Il est aussi à noter de façon très encourageante qu’une partie de la nouvelle génération portée par la MMMM a été formée par nos industriels, qui transmettent ce savoir-faire et consolident ainsi l’ADN méditerranéen de la mode.

Marseille est-elle une ville d’énergie pour la création ? Quelle est la particularité de la création issue de la cité phocéenne aujourd’hui ?
Sa particularité aujourd’hui est sa multiplicité, la richesse de son foisonnement. Marseille est la seconde ville de Mode en France. Au-delà des clichés attendus (de la couleur, des cigales et de la Bonne Mère) il existe aujourd’hui un tel rassemblement de créateurs, marques reconnues, toutes issues de cette partie du monde, qu’il est enfin possible selon moi de parler d’identité ou de courant méditerranéen de la mode. Marseille se positionne comme l’adresse mode manquante de la région et devient ainsi une sorte de hublot pour la Mode et ses métiers.

Quel regard portez-vous sur les sous-vêtements masculins et la marque HOM, une marque c(K)ulte ?
Je suis très admiratif des marques qui ont trouvé un remède pour assurer leur longévité. Cela demande de nos jours une créativité sans borne afin de pouvoir se renouveler sans cesse. Il n’y a pas de solution miracle pour y arriver et c’est en ce sens que HOM est une marque culte.

Qu’est ce que HOM peut apporter aux actions de la MMMM ?
Un exemple de créativité et de réussite dans un secteur « mono produit » précis. Ainsi qu’un soutien à la création et la formation. Enfin HOM est un allié qui avance à nos côtés pour imaginer le futur de nos actions.

Pourrions-nous imaginer de faire travailler les étudiants sur les 50 ans de HOM en 2018 ?
Je crois que cela résume bien la question précédente ! C’est pour moi une évidence.

Votre taille de sous-vêtement ?
MMMM… Évidemment :)

www.m-mmm.fr

 

Comments are closed.